Hyènes

Le cercle de distance personnelle : pourquoi le protéger ?

Qu'est-ce qu'un cercle de distance personnelle ?

Vous êtes-vous déjà senti mal à l'aise en discutant avec une personne qui se tenait physiquement très près de vous ? Avez-vous déjà remarqué que vous vous teniez plus proche de la personne avec qui vous conversez lorsqu'il s'agit d'un ami ou d'un parent plutôt que d'un collègue ?
Influencés par notre culture, nous avons développés des habitudes concernant les distances physiques avec les personnes avec qui nous conversons. Les distances physiques se caractérisent par des cercles subjectifs autour de nous évoquant des cercles concentriques de différentes tailles et représentants les distances physiques que nous appliquons inconsciemment avec les autres.

Mais rien de mieux qu'une petite illustration humoristique d'une situation que j'ai personnellement vécue pour illustrer ce concept. Notez que ces dessins ont été réalisés par mes petites mains agiles 🙂

proxemie01 proxemie02 proxemie03 proxemie04 proxemie05

Remarquez comme Mathieu se place très proche de son interlocuteur pour lui parler tandis que Guillaume semble quant à lui ne pas être très à l'aise avec cette grande proximité et se sent forcé de reculer.

Quelles sont les différentes distances ?

Il existe beaucoup de facteurs influant la taille de ces cercles mais généralement ils respectent le schéma suivant : les cercles sont de plus en plus restreints selon l'intimité qui nous lie à notre interlocuteur.
Dans la culture occidentale, les cercles d'intimités relationnelles sont classés en quatre groupes :
- La distance publique : distance lorsque l'on s'adresse à un groupe de personnes. Elle est évaluée à plus de 3,60 mètres.
- La distance sociale : des relations cordiales (connaissances, collègues de travail...). Elle est évaluée entre environ 1,20 mètre et 3,60 mètres.
- La distance personnelle : relations amicales (amis, collègues proches...). Elle est évaluée entre environ 40 centimètres et 1,20 mètre.
- La distance intime : distance avec les personnes avec qui il existe une relation privilégiée. Elle est évaluée à moins de 40 centimètres.

Les cercles relationnels

Pourquoi protéger son cercle ?

Laisser entrer quelqu'un dans l'un des espaces qui ne correspond pas aux relations qui vous lient peut créer un sentiment d'agression. Vous aurez alors du mal à écouter, vous concentrer et canaliser vos émotions. La communication devient infructueuse.
Dans l'exemple ci-dessus, Mathieu a tendance à s'approcher beaucoup trop près de Guillaume lorsqu'il vient lui parler. Leurs relations sont uniquement cordiales et pourtant Mathieu franchit chaque fois la limite du cercle social et se place à une distance proche de la distance intime. La bulle d'intimité personnelle de Guillaume est violée par Mathieu : il se sent agressé. Guillaume se sent tout de suite mal à l'aise, a du mal à se concentrer sur ce que Mathieu lui dit et essaye de reculer à plusieurs reprises pour réinstaurer la distance sociale. La solution adoptée par Guillaume est très bonne : par un geste de la main, il désigne à Mathieu sa propre distance personnelle et lui fait ainsi comprendre qu'il doit respecter cette distance physique avec lui afin qu'il se sente en sécurité.
C'est en faisant respecter votre cercle d'intimité relationnelle à vos interlocuteurs que vous entretenez un bon dialogue : vous vous respectez, vous respectez votre interlocuteur et vous vous mettez dans de bonnes conditions pour l'écouter pleinement.

Sources : Edward  T. Hall, La dimension cachée

Et vous, comment faites-vous comprendre à vos interlocuteurs qu'ils doivent respecter votre cercle de distance personnelle ?





0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *