Lion

Confiance en soi : 4 clefs pour la booster

,

Les mécanismes de la confiance en soi

La confiance en soi est directement liée au niveau de bienveillance que l'on se porte à soi-même. Cette bienveillance peut diminuer à cause de jugements ou critiques que d'autres ont formulés à notre égard. Sitôt que nous nous dévalorisons ("je suis timide", "je n'y suis pas capable", etc.), notre confiance en nous-même chute. Les affirmations constructives ("je n'ai peur de rien", "je vais réussir", etc.) quant à elles boostent notre confiance en soi.

Imaginez-vous un vase en cristal pour lequel chaque critique à son égard serait représenté par un marteau frappant sa surface et générant des fissures dans la matière. Des coups de marteau portés sur différentes facettes du vase n'auront pas d'autres conséquences que de nombreuses mais légères fissures tout autour de sa surface. Cependant, quelques coups de marteau portés en un seul et unique endroit risquent de générer une fissure profonde et casser le vase en deux.

Plusieurs critiques portées sur différents traits de notre personnalité n'ont que peu d'impact sur notre confiance en soi. A l'inverse, quelques critiques portées sur un seul de nos traits de caractère peuvent nous briser en deux.

Des symptômes réels

Selon Direct, un peu moins d'un Français sur dix manquerait de confiance en lui. Ne vous êtes-vous jamais retrouvé mal à l'aise dans une situation particulière ?

Pas besoin d'avoir un énorme manque de confiance en soi pour rater une opportunité, perdre beaucoup d'énergie à passer à l'action ou encore ne profiter qu'à moitié de sa vie. Même de légères fissures dans notre cristal peuvent transformer notre quotidien en épreuves insurmontables : prendre la parole en publique, aller à la rencontre des autres, affirmer nos points de vue, etc.

Les peurs sont à l'origine du manque de confiance en soi. Elles peuvent être très diverses mais il en existe 5 immuables que l'on retrouve chez la plupart des êtres humains :
- La peur du jugement ;
- La peur du rejet ;
- La peur de l'échec ;
- La peur du changement ;
- La peur de ne pas être aimé ;
- Etc.

A l'origine également du manque de confiance en soi, les croyances. Elles agissent souvent de façon imbriquée avec les peurs.
- La croyance d'être timide ;
- La croyance de ne pas être à la hauteur ;
- La croyance d'être inférieur aux autres ;
- Etc.

La plupart de ces peurs ou croyances ont été développées durant l'enfance : par peur de ne pas être aimé de nos parents, nous avons développé des croyances et de nouvelles peurs. Si un enfant est turbulent et qu'il se rend compte que ses parents sont plus calmes et tendres avec lui lorsqu'il est sage, il peut développer la croyance que ses parents l'aiment moins lorsqu'il est agité. Une fois adulte, il sera devenu frileux d'exprimer pleinement ses envies, de casser les codes et d'être anticonformiste par peur d'être rejeté des autres.

Heureusement, il existe des clefs pour développer efficacement sa confiance en soi !

Clef 1Je suis responsable de mes émotions

Pour continuer sur la métaphore du vase, imaginons que les marteaux qui viennent le frapper soient de taille différente. Plus le marteau est gros et plus la fissure est importante. Le paramètre qui détermine leur taille est alors l'impact émotionnel que la critique provoque en nous. Qu'est-ce qui fait que deux personnes ne vont pas réagir de la même manière face à une critique identique ? Comment se peut-il que l'une soit anéantie tandis que l'autre le prenne sur le ton de la légèreté ? Cette différence s'opère au niveau émotionnel. En effet, plus une critique à un impact émotionnel sur nous et plus il détruit notre manque de confiance en soi.

Hors, nous sommes tous responsables de nos propres émotions (sauf si vous êtes un robot programmé, bien-sûr...). Personne à l'extérieure de nous peut les contrôler. Prendre conscience de cette responsabilité est très importante pour se dégager de l'impact émotionnel que les critiques peuvent avoir sur nous.

Clef 2Je m'avoue mes qualités et mes talents naturels

Chacun de nous possède des qualités et des talents naturels. Mais bien souvent, à cause de notre éducation ou de notre société, nous voyons nos défauts avant même de voir nos qualités. Pourtant, se focaliser uniquement sur ses défauts ou qu'une partie de ses qualités revient à occulter une partie de soi.

Puisque nous sommes des êtres entiers, je vous invite à noter sur une feuille de papier ou dans les commentaires ci-dessous une liste exhaustive de vos qualités et talents naturels. Allez, pour vous aider, je vous en cite quelques-uns (histoire d'être sûr que vous n'allez pas en oublier) : optimiste, intègre, modeste, précis, pragmatique, concis, dévoué, ambitieux, prudent, responsable, raisonnable, sage, studieux, volontaire, tempéré, sympathique, sociable, souriant, indulgent, serviable, logique, naturel, épanoui, fidèle, infatigable, paisible, organisé, humble, enjoué, ferme, dynamique, créatif, ouvert d'esprit, chaleureux, posé, rassurant, rusé, autonome, débrouillard, brillant, habile, précis, résolu, social, travailleur, pondéré, loyal, juste, leader, doux, courtois, amusant, cultivé, consciencieux, méthodique, accessible, original, etc.

Clef 3Je retiens que la critique est une inspiration non avouée

Et oui ! Toute critique et tout jugement trahit une envie réprimée de la part de celui qui les prononce. Vous ne verrez dorénavant plus les critiques de la même façon 😉

Pour rappel, les autres sont nos propres reflets. Cela signifie que ce qui nous agace chez les autres est en réalité le reflet d'une partie de nous-même qui nous dérange ou que nous ne supportons pas. Les critiques sont donc en quelques sortes le reflet déformé d'une réalité : si quelqu'un vous reproche d'être trop insistant, c'est que lui-même estime l'être trop ou pas assez. Lorsque quelqu'un vous reproche votre trop grande gentillesse, c'est que lui-même estime être trop gentil ou pas assez et cela le dérange. Dans la grande majorité des cas, les critiques sont le reflet d'un trait de caractère que leur proliférateur n'a pas et aimerait développer.

La prochaine fois que vous recevrez une critique, je vous invite à répondre : "Je suis très heureux de t'inspirer !" Et toc !

Clef 4Je passe tout de même à l'action

Après avoir (re)pris conscience que vous restez seul maître de vos émotions, fait votre liste (exhaustive) de vos qualités et compris que les critiques sont prononcées par des personnes que vous inspirez mais qui ne le savent pas encore, vous devez maintenant passer à l'action : sortir de votre zone de confort et explorer votre zone d'inconfort.

Nous avons trois centres de prise de décision : le cerveau, le cœur et les tripes. Le premier nous aide à analyser, peser les avantages et inconvénients et choisir la meilleure stratégie, le meilleur moyen d'arriver à nos fins. Le second nous aide à nous diriger vers ce qui est meilleur pour nous d'un point de vue émotionnel, ce qui est aligné avec nous-même, ce qui nous fait du bien. C'est le dernier centre, les tripes, qui permet de passer à l'action : il n'est ni dans la réflexion ni dans l'arrondissement des angles. Il agit. Point.

Connectez-vous à vos tripes lorsque vous êtes dans une situation qui ne vous met pas en confiance ou qui vous demande une énergie considérable. Inspirez avec une respiration profonde qui provient du bas des poumons et ressentez votre force intérieure qui se trouve dans votre ventre pendant l'expiration. Puis passez à l'action. Vous verrez, vous êtes beaucoup plus puissant que ce que vous imaginez !

Pour allez plus loin :

Pour construire, entretenir et développer votre confiance en vous,  pensez aux sessions individuelles d'accompagnement.

Pour tous renseignements, contactez Stefanie.





2 réponses
  1. Aude Froger
    Aude Froger dit :

    Bravo Stéphanie pour cet article très inspirant !!
    Tout ce que tu expliques est une évidence mais le voir écrit et expliqué simplement comme tu l’as fait c’est super.
    Cela raisonne en moi 🙂
    Merci.

    Aude

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *